shattered-inside-hillary-clintons-doomed-campaign-cover

On se bat toujours contre nous-mêmes

Dans les arts martiaux, l’une des premières choses qu’on nous apprend, c’est qu’on ne se bat pas véritablement contre notre adversaire, mais bien contre nous-mêmes. Dans l’adversité et le combat, les craintes, un manque d’imagination ou une incapacité à contrôler sa colère deviennent rapidement des faiblesses que notre adversaire peut exploiter. Décidément, on se rend compte qu’il en est de même en politique
Poursuivre la lecture