obama-article-image5

Tactiques de la prochaine campagne : le financement et recrutement virtuel

La semaine passée, j’ai écrit sur le big data, l’un des changements de vision organisationnel que nécessite l’intégration des technologies dans sa campagne politique. Continuons ensemble à appréhender des tactiques incontournables éprouvées par deux élections présidentielles :

3 – Les médias sociaux au coeur du financement et du recrutement 

La montée rapide de Barack Obama a standardisé l’utilisation des médias sociaux par l’ensemble des partis politiques occidentaux. Malheureusement, son utilisation demeure limitée à être l’écho des tactiques traditionnelles : c’est-à-dire une communication unidirectionnelle souvent proche du communiqué.

En adoptant l’idée de la campagne permanente, les courriels, les plateformes pour militants (comme Dashboard et monPQ) et les médias sociaux ne sont pas seulement une vitrine ou des outils qu’on brandit aux médias dans le but d’obtenir leur attention. C’est pratiquement une zone sans spin. Ils sont de véritables outils de communication dont l’utilisation sert à s’organiser sur le terrain, amasser les dons et mobiliser sur le terrain (Delany 2014).

Les comptes Twitter des démocrates en sont l’archétype (1). Ils partagent rarement du contenu dont l’objectif est uniquement de pousser un message (sic). La quasi-totalité de leurs communications sert à attirer et à séduire l’internaute par le biais de leurs positions et de leurs actions. On cherche, par exemple dans la photo ci-dessus, à capter le courriel d’un nouveau bénévole ou à obtenir un don. L’objectif est de motiver les citoyens en ligne afin qu’ils agissent hors ligne.

La semaine prochaine : Une culture organisationnelle claire et définie

Notes et bibliographie

(1) Voir le compte Twitter d’Organizing For America : https://twitter.com/OFA.
DELANY, C., 2014, http://www.epolitics.com/winningin2014/ 

Leave a Reply

Next ArticleTactiques de la prochaine campagne : une culture de parti claire et définie