US_NEWS_OBAMA-ANALYTICS_TB-1024x695

Tactiques de la prochaine campagne : le «Big Data»

La semaine passée, j’ai écrit sur l’élection permanente, l’un des nombreux changements organisationnels que nécessite l’intégration des technologies dans une campagne politique. Continuons ensemble à appréhender des tactiques incontournables éprouvées par deux élections présidentielles américaines :

2 – Le Big Data

En faisant le choix de la campagne permanente, un parti évite d’être monopolisé par l’actualité et les urgences quotidiennes. Il est alors possible d’intégrer l’utilisation de données dans tous les processus de prise de décision et dans l’établissement des cibles et des messages.

La commande est alors passée à tous les niveaux de l’organisation : on note toutes ses réalisations quantitativement et on remplit des rapports de performance. Plusieurs sources de données sont combinées : le pointage, les présences aux activités, les dons, les réponses aux appels de robocall, les renseignements personnels affichés sur Facebook, les récits des cadres et des militants, sans oublier les données ouvertes offertes par les différents paliers de gouvernement.

L’ensemble de données amassé est gigantesque. C’est ça le Big Data.

En fait, la base de données contenant toutes ces informations devient tellement volumineuse que des calculs et analyses permettent de répondre à plusieurs questions : Combien de dons a-t-on réussi à amasser grâce à une publicité particulière? Combien de nouveaux bénévoles une circonscription à recruter le mois dernier? Pourquoi plus personne ne se présente aux activités organisées par un responsable particulier? Sur une échelle de 1 à 10, quelles sont les chances que A) cet électeur aille voter et B) qu’il vote pour nous (Issenberg 2012)?

La semaine prochaine : Le Web au coeur du financement et du recrutement 

Notes et bibliographie

PHOTO : « The Cave », l’équipe d’analyse de données d’Obama For America 2012.
ISSENBERG, S., 2012, http://www.technologyreview.com/featuredstory/509026/how-obamas-team-used-big-data-to-rally-voters/

 

Leave a Reply

Next ArticleÀ NYC, on visite : le Fort Tryon Park